Argent Colloïdal - Comment s'y retrouver...



Si vous êtes arrivé(e) sur cette page, c’est parce que vous cherchez des informations sur l’argent colloïdal.



Vous ne trouverez pas sur cette boutique de conseils d’utilisation : les autorités chargées du contrôle du commerce et les autorités de santé m’ont obligé en 2013 à retirer toutes les informations que je livrais à mes clients.

Vous pouvez bien sur consulter les boutiques de mes concurrents, ce que vous avez probablement déjà fait d’ailleurs, certains vous livrent des informations très pertinentes mais qui sont souvent totalement hors la loi.

En effet, le métal argent a été rayé de la liste européenne des compléments alimentaires en 2010, au motif que sa « sécurité n’a pas été évaluée », donc le principe de précaution est appliqué (on interdit car on ne sait pas si c’est toxique ou non, mais en fait on n’en sait rien), principe de précaution appliqué pour tous les produits naturels, d’ailleurs.

Principe de précaution qui n’est jamais appliqué lorsqu’il s’agit de molécules chimiques vendues par des industriels divers (là on sait que c’est toxique, mais comme on le sait, tout va bien, on peut en autoriser la vente…).

Donc les sites qui vous proposent d’absorber ce produit en vous vantant en plus des avantages thérapeutiques (aux yeux de la loi, c'est de la vente illégale de médicaments car un produit présenté comme possédant des avantages thérapeutiques devient juridiquement un médicament par destination...) sont doublement hors la loi, ceux qui ne sont pas contrôlés ont de la chance.

En fait il y a visiblement très peu de contrôles sauf s'il y a dénonciation. Si vous êtes clients chez eux, sachez qu’ils peuvent disparaitre du jour au lendemain suite à une visite de la DGCCRF ou de l’ARS.

Les contrôleurs peuvent être sympas en leur donnant un délai pour se mettre en conformité avec la loi, ou alors prononcer une fermeture administrative immédiate tout en les attaquant en justice.

Pour moi il ont été sympas, le tarif pouvait aller jusqu'à 30.000 Euros d'amende, 2 ans de prison et interdiction d’exercer si je ne me pliais pas aux exigences. Je l'ai fait.


Revenons à nos moutons : vous cherchez des informations...

Mais vous avez trouvé sur les différents sites des informations contradictoires et finalement vous ne savez plus trop quoi penser…

Évidemment, chaque vendeur donne sa version en fonction du mode de production, concentrations etc... qu’il a choisis.

Je vais donc vous donner des indications pour faire le tri dans toutes ces informations et les replacer dans leur contexte (sachant que c’est mon opinion et pas forcément la vérité absolue), ce qui vous permettra de décrypter avec plus d'objectivité les arguments de vente ici ou là.


Reprenons les différents arguments de vente de mes concurrents.


Méthodes de fabrication

Il n'y a pas ici en France de gros laboratoire comme aux USA où on trouve facilement de l'Argent Colloïdal dans beaucoup de commerces alimentaires.

Il y a deux méthodes de fabrication en France, toutes relativement artisanales, La méthode que j’utilise par électrolyse et la méthode par ajout de poudre d’argent finement broyé dans de l’eau.

Electrolyse

Technique de fabrication inventée vers 1930, le produit est fabriqué en trempant des électrodes en argent pur dans de l’eau pure. En appliquant un courant une partie de l’argent « fond » et se retrouve dans l’eau, à 80% environ sous forme ionique, c'est-à-dire dissout, le reste sous forme réellement colloïdale, c'est-à-dire de très fines particules en suspension dans l’eau.

Avec un générateur de qualité comme celui que j’utilise, qui contrôle la tension au fur et à mesure de la production, il est possible d’obtenir un produit de très haute qualité, avec des particules extrêmement fines et une très faible coloration, perceptible dans une bouteille plastique blanc et imperceptible dans un verre par exemple.

Pour cela il est impératif d’utiliser de l’argent très pur et de l’eau très pure de qualité analyse de laboratoire pour éviter la formation d’éléments chimiques indésirables.

L’inconvénient de cette technique est qu’elle ne permet pas de fabriquer de gros volume car il faut du temps pour le processus d’électrolyse.

Conclusion électrolyse : haute qualité mais faibles volumes d’où prix de revient élevé.


Poudre d’argent broyée

Cette technique consiste à peser une certaine quantité d’argent réduit en poudre extrêmement fine et à l’ajouter à de l’eau.

Cette technique a un gros avantage pour le fabricant : il peut produire rapidement de gros volumes.

Par exemple, il suffit de peser 15 grammes de poudre d’argent et de les ajouter à un bidon de 1.000 litres d’eau moins pure que celle nécessaire pour l’électrolyse, l’osmose inverse suffit, de mélanger tout ça et il est ainsi possible d’embouteiller rapidement 1.000 litres d’Argent Colloïdal à 15 ppm.

A titre de comparaison, il me faut 45 jours ouvrés pour produire cette quantité de 1.000 litres par électrolyse soit plus de 2 mois de travail.

Inconvénient : même si les techniques de broyage ont évolué, cela reste la méthode de production utilisée au moyen âge, avant les méthodes chimiques, et les particules restent plus grosses que celles obtenues par électrolyse.

Cette plus grosse taille des particules est d’ailleurs facilement visible à l’œil nu : en effet, la taille de ces particules modifie la longueur d’onde de la lumière qui traverse le produit. Plus les particules sont grosses, plus le produit sera coloré, allant du jaune ambré à l’orangé, voire au brun.

Deux arguments recevables sont développés par ces fabricants.

La précision de la concentration : il est facile de peser de la poudre et d’atteindre précisément par exemple 15 ppm soit réellement 15 milligrammes d’argent par litre. Avec l’électrolyse, il reste difficile d’ajuster aussi précisément la concentration, c’est 15 milligrammes environ, et chez moi entre 15 et 15,5 voire 16 milligrammes d’argent par litre.

Ils sont plus proches de la définition pure du mot Argent Colloïdal : ces produits étant 100% colloïdaux, c'est-à-dire sous forme de particules en suspension dans l’eau. Les produits fabriqués par électrolyse étant à 80% environ ioniques où l’argent est dissout et seulement à 20% réellement colloïdaux.

Ceci dit, le terme Argent Colloïdal reste juste un terme générique comme frigo ou mobylette pour désigner une famille de produits, je vous laisse juger vous-même si le plus important est la qualité du produit ou de coller à une définition littérale.

Conclusion ajout de poudre d’argent dans de l’eau : très pratique pour le fabricant car possibilité de forts volumes, donc petits prix de revient et fortes marges, mais produits de qualité médiocre pour le client. Le produit est fortement coloré.

Opinion purement personnelle : rapport qualité/prix en tenant compte du coût de revient, ça ne vaut pas plus de 5 Euros le litre, au delà, c’est surpayé.

La concentration

L’usage avec ce produit est de le présenter en PPM (Particules Par Million) qui correspondent en fait à des milligrammes par litre.

Difficile de s’y retrouver vu qu’on trouve sur le marché des produits allant de 5 à 40 PPM.

Vous lisez par ci que les moins concentrés sont de meilleure qualité, par là au contraire que les plus concentrés sont les plus efficaces et donc vous avez logiquement un peu de mal à vous y retrouver et faire un choix rationnel.


Nuançons tout cela...

Affirmation : les moins concentrés sont de meilleure qualité.

C’est vrai pour l’électrolyse uniquement si le générateur de courant est basique et ne régule pas la tension électrique au fur et à mesure que la concentration d’argent augmente dans l’eau, ce qui finit par produire des grosses particules.

C’est faux avec un générateur qui régule le courant au fur et à mesure de la production, quand le produit devient de plus en plus conducteur, comme celui que j’utilise, car la qualité reste constante à toutes les concentrations. La coloration du produit est très faible.


Affirmation : plus c’est concentré plus c’est efficace.

Vous pouvez trouver sur le marché des produits à 23 PPM, 25PPM, voire 40 PPM, ces marchands vous vantent une meilleure efficacité due à une plus forte concentration.

En théorie cela peut sembler une évidence, mais il faut savoir que dans les pays où l’ingestion de ce produit est autorisée, l’argent en excédent est éliminé par les voies naturelles.

Ainsi, là-bas, il vaut mieux fractionner la prise sur la journée pour une meilleure efficacité

Donc payer plus cher un produit plus concentré dont la moitié de l’argent n’est pas utilisé et n’a donc guère plus d’efficacité qu’un moins dosé n’est pas nécessairement un bon calcul financier.

Nous sommes dans la société du toujours plus, donc évidement, des clients sont séduits par cela, et certains attendent du 50 PPM, du 75 PPM, du 100 PPM…Parce qu’ils croient que ce sera plus mieux bien …. Et soyez assurés que d’ici peu, ils trouveront quelqu’un pour leur en vendre….

Si 2.200 calories sont conseillées pour les repas d’une journée. Est-ce réellement nécessaire de dépenser plus pour avaler plus de nourriture et absorber 5.000 calories, 10.000 calories (et vomir l'excédent )? La question mérite d’être posée.

Certains clients fidèles achètent ici du 10 PPM depuis des années, on peut donc en conclure qu’ils sont satisfaits de cette concentration qui est tout de même un standard aux USA.

Pour moi le 15 PPM est un excellent standard tout usage déjà fortement concentré et d’une grande efficacité.

Quant à ceux qui affirment qu'en deçà de 25 PPM ce n'est pas efficace, je ne trouve pas que cela soit très flatteur pour leurs produits...

 

Ajout de conservateur

Certains fabricants ajoutent un conservateur à leur Argent Colloïdal. Un produit de bonne qualité n'en a pas besoin pour conserver sa stabilité.



Les fables, mensonges, arnaques, omissions, tromperies sur l'Argent Colloïdal


Concurrence oblige, chacun y va de son argument pour vanter ses produits et dénigrer ceux de la concurrence, cela fait partie du mode de fonctionnement de notre système commercial.

Tant que l'on reste dans la vérité, tout va bien, c'est de bonne guerre, mais on trouve hélas parfois des dérapages où la vérité est "tordue".


Rétablissons les vérités, voici certains purs mensonges que l'on trouve sur certaines boutiques qui se prétendent sérieuses :


Affirmation
"Toutes les études sérieuses ont été faites avec une concentration à 20 ppm"

Faux : affirmation gratuite : toutes les études sérieuses ont été faites avec de multiples concentrations, il suffit de lire les études traitant de ce produit pour le constater.



Affirmation
"Notre Argent colloïdal est certifié Biologique"

Faux : Un label biologique est une certification du mode de production des produits issus de l'agriculture biologique, un métal dans de l’eau certifié biologique est un pur non-sens et donc une tromperie du consommateur.

Pour contourner cela, et surfer sur la mode du bio, certains vendeurs ajoutent de la poudre d'argent dans des décoctions, infusions préparées à base de plantes labellisées "biologiques".

Personnellement, je n'appelle pas cela de l'Argent Colloïdal... Et il ne me viendrait pas à l'idée de dissoudre un comprimé d'aspirine dans une tisane... Je les prendrais séparément.

Si vous souhaitez profiter des bienfaits des plantes connus depuis des millénaires, je vous invite largement à vous préparer à part une bonne tasse de thym au miel, c'est un excellent anti infectieux, ou toute autre plante de votre choix en fonction de l'effet recherché.


Attention aux bouteilles en plastique brun qui ressemblent à des bouteilles en verre.

Je vous conseille d'éviter ces bouteilles qui sont en plastique PET.
Le PET désigne le PolyEthylène Téraphtalate, les phtalates sont des assouplissants soupçonnés d'être cancérigènes. Le PET sert usuellement pour les bouteilles d'eau minéral au autres boissons.

Ces bouteilles ambrées ont le même aspect que celles en verre, mais ce produit est totalement incompatible avec l'Argent Colloïdal pour cause d'interactions magnétiques avec les particules d'argent qui vont se coller aux parois et donc diminuer la concentration du produit avec le temps.


Une autre affirmation purement gratuite.

Certains vendeurs de produit à base de poudre d'argent diluée dans de l'eau, comme notamment le pharmacien français dans son livre (publicitaire) sur l'Argent Colloïdal, affirment gratuitement qu'il est impossible de fabriquer ce produit par électrolyse sans utiliser de sel (chlorure de sodium) pour démarrer l'électrolyse, et donc que ceux qui les vendent (dont votre serviteur) sont des escrocs.

Pourtant un Générateur SG7 comme celui que j'utilise avec la large surface de ses électrodes en est tout à fait capable, cette affirmation est mensongère.

S'il est vrai qu'avec de l'eau pure il faut du temps pour démarrer l'électrolyse, il suffit de réserver une partie de sa production de la veille pour démarrer l'électrolyse rapidement.

Ce "truc" est écrit sur toutes les notices de générateurs, professionnels ou non.

Et donc si un professionnel qui se vante de fabriquer ce produit depuis plus de 30 ans ignore cette petite astuce, soit il est incompétent, ce dont je doute, soit il n'est pas sincère dans le but de dénigrer la concurrence.

Un petit clin d'œil sur une contradiction : si ce pharmacien affirme qu'il est impossible de produire par électrolyse sans ajouter de sel, faut-il en conclure qu'il en ajoutait lorsqu'il produisait lui-même par électrolyse ?

Il n'en ajoutait pas ? ….. Ah ! Tiens donc ? ! ….. Le sel n'est donc pas obligatoire.......